Pénurie de main d'oeuvre: Saint-Donat recrutera des travailleurs français

Vendredi, 11 janvier 2019


Par: Justine Rathé

Alors que la pénurie de main-d’œuvre se fait de plus en plus sentir au Québec, un groupe de villes se rendra en France la semaine prochaine pour convaincre des Français de travailler ici.

Présentement, 118 000
postes sont vacants dans la province.

À Saint-Donat, le manque de travailleurs se fait sentir jusque dans les bacs de recyclage.

Devant la difficulté à recruter du personnel, la municipalité a mis en place une collecte mécanisée pour le recyclage depuis le début de 2019. Cette mesure permettra de réduire de moitié le nombre de personnes nécessaires pour assurer ce service.

Cependant, plusieurs entreprises ne peuvent pas remplacer les travailleurs par la technologie.
Saint-Donat a donc décidé de participer à cette mission de recrutement en France aux côtés de cinq autres villes également touchées par la pénurie de main-d’œuvre, soit Contrecoeur, Deux-Montagnes, Drummondville, Matane et Sainte-Julie.

Cette délégation de l'Union des municipalités du Québec prendra ainsi part au Salon du travail et de la mobilité professionnelle, qui se déroule la semaine prochaine à Paris.



AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 17 juin 2019

Geneviève De Sousa

lundi, 10 juin 2019

Sylvain Morin

lundi, 20 mai 2019

Ghislain Demers

lundi, 27 mai 2019