Le projet de loi C-392 de Monique Pauzé battu en Chambre par les libéraux et les conservateurs

Jeudi, 6 décembre 2018


La députée de Repentigny, Monique Pauzé, dénonce les libéraux et les conservateurs, qui ont voté contre le projet de loi C-392 ayant pour effet d’obliger le gouvernement fédéral à respecter les lois du Québec en matière d’environnement et d’aménagement du territoire lorsqu’il intervient sur le territoire québécois.

Celle-ci relate que ce vote est significatif puisque «les libéraux et conservateurs prouvent que pour eux, avoir le dernier mot est plus important que protéger l'environnement ou respecter l'acceptabilité sociale».

Actuellement, lorsqu’il agit dans ses champs de compétence, le Bloc dénonce le fait que le fédéral peut s’élever au-dessus des lois québécoises. Cette exemption a pour effet de soumettre les projets d’Ottawa à des normes environnementales moins sévères.

Le projet de loi du Bloc Québécois avait notamment obtenu l’appui de la FTQ, la CSQ, la CSN, de deux divisions régionales de l’Union des producteurs agricoles (UPA), du Centre québécois du Droit de l’environnement et de plusieurs municipalités.

Pour la députée bloquiste de Repentigny, «les partis fédéralistes ont affiché leurs couleurs : ils ne défendront pas les Québécois à Ottawa, ils vont défendre la suprématie d’Ottawa sur notre territoire ».



AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 3 décembre 2018

Geneviève De Sousa

mercredi, 5 décembre 2018

Sylvain Morin

mercredi, 28 novembre 2018

Ghislain Demers

mardi, 27 novembre 2018