Incendie à la résidence l'Oasis: le juge refuse de remettre l'accusé en liberté

Mardi, 23 janvier 2018


L’homme accusé d’avoir volontairement allumé l’incendie qui a tué Marcelle Magnan, le 9 juillet 2017 à la Résidence l’Oasis de Terrebonne, devra rester incarcéré en attendant la suite des procédures le concernant.

L’accusé, Alain Landais s’est vu refusé sa libération par le juge Michel Pennou, de la Cour supérieure, le 19 janvier.

Il doit revenir en cour le 26 janvier prochain, pour la reprise des procédures et y faire face à des accusations d’incendie criminel et du meurtre prémédité sur la personne de Marcelle Magnan.

Sondé par l’Agence QMI, la famille de Mme Magnan a poussé un soupir de soulagement à la suite de cette décision du juge.

Lors du brasier, on se souviendra que grâce à la vigilance et au travail des pompiers et premiers répondants, 42 autres aînés, avaient été sauvés.




AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 14 mai 2018

Geneviève De Sousa

jeudi, 3 mai 2018

Sylvain Morin

vendredi, 11 mai 2018

Ghislain Demers

lundi, 7 mai 2018