Une usine à chiots démantelée par des policiers de la SQ à Saint-Gabriel-de-Brandon

Jeudi, 12 octobre 2017


C'est bien par hasard que des policiers de la Sûreté du Québec ont découvert une usine à chiots dans une maison insalubre de la rue Thérèse, à Saint-Gabriel-de-Brandon hier.

A priori, les policiers de la Sûreté du Québec devaient se rendre sur place pour interroger une femme de 44 ans et l'arrêter en lien avec un dossier de fraude, fabrication et usage de faux document.

Selon toute vraisemblance, la dame fournissait à ses clients des carnets de santé contrefaits portant la griffe de véritables vétérinaires.

Sur place, les policiers ont plutôt découvert pas moins de 70 chiens qui étaient dispersés en plusieurs pièces dans la maison, en plus de 4 cadavres de chiots. Le MAPAQ et la SPCA de Montréal ont alors été dépêchés sur les lieux d'où des odeurs répugnantes se dégageaient.

Les chiens étaient vendus sur les sites de petites annonces. La sergente Éloïse Cossette explique comment la découverte s'est faite et la suite des choses.

La dame sera accusée de fraude, d’usage de faux et de fabrication de faux documents. Des chefs d’accusation en lien avec la cruauté animale pourraient bientôt être déposées.



AUTRES NOUVELLES


Toutes les nouvelles >>



Marie-Josée Demers

lundi, 16 octobre 2017

Geneviève De Sousa

mardi, 10 octobre 2017

Sylvain Morin

lundi, 16 octobre 2017

Ghislain Demers

dimanche, 22 octobre 2017