Combien de fois le mot vacance(s) ?

lundi, 22 juillet 2019


En plein début des semaines de la construction au Québec, je vois arriver mes vacances. Je les suis sur mon GPS imaginaire, elles sont à 8734 km... Encore deux semaines !  (Bon si je compte aujourd'hui, encore 12 jours ! Je préfère parler en jours, ça me paraît moins long.) Le temps file à la vitesse grand V.  Est-ce possible d'accélérer vitesse grand W ? On a hâte ! Qu'est-ce qu'on va faire chez les Demers ? LA question ! 

Cette année, je ne veux pas me faire prendre comme l'an dernier, c'est à dire, décider à la dernière minute pour partir vers une destination. Même si ce ne fût pas désagréable d'improviser un peu, il est clair que nous avons eu droit à des désagréments. Tenter de réserver à un endroit sans avoir de place disponible. Budget incorrect pour certaines activités choisies, manger souvent les mêmes repas faciles et rapides, et j'en passe. MAIS savez-vous vous quoi ? On a aimé ça ! Nous avions opté pour la région de Halifax ! Wow, pas déçus ! Du camping dans la tente-roulotte. Dans le fond, on a pas la chance d'en faire souvent, alors vaut mieux en profiter non ?

C'est sur qu'il peut y avoir des risques à se faire des attentes trop élevées face à nos prochaines vacances. Vouloir le trop correct ou parfait peut devenir source de stress ou de frustration. Est-ce qu'il existe une note de passage pour des vacances réussies ? 
En passant, vous êtes en vacance ou en vacances ? Avec le beau temps on rêve de vacance ou de vacances ? Pourquoi le S à la fin ? Parce qu'on voudrait que ça s'arrête jamais ?

Un peu d'histoire...

Selon ce que j'ai pu trouvé en me posant la question, le mot vacance signifie ce qui est vacant ou disponible. (Qui ne le serait pas ? :)) Ce mot vient du 13e siècle, un dérivé du verbe latin vacare. Dans le temps on parlait de vacance quand il n'y avait plus de roi pour occuper ses fonctions. L'Église catholique aussi l'utilisait ainsi pour désigner le temps qu'on devait attendre pour élire un nouveau pape lorsque celui-ci mourait.
Vacances avec un S maintenant. Au début c'était employé dans le monde judiciaire, on parlait déjà de vacances de la magistrature alors que les tribunaux cessaient leur activités pendant quelques jours.

Pour nous, depuis un peu plus d'une centaine d'années, on le prends avec un S. Bien qu'on fasse le "vide" pendant cette période, le S est de mise.
J'me pose une autre question... Vive les vacances ou vivent les vacances ? Sachez que les deux versions sont acceptées ! Oui oui ! 
Sur ce, bonnes vacances à toi !

                                                                                                                                                                                                                                     
















                                                                                                                                                                                                                                        P.S.: réponse 14 





COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:





AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Ghislain Demers >>



Marie-Josée Demers

lundi, 12 août 2019

Geneviève De Sousa

vendredi, 9 août 2019

Sylvain Morin

lundi, 12 août 2019

Ghislain Demers

dimanche, 4 août 2019