Une nuit blanche et ... noire !

lundi, 22 octobre 2018


Vite vite comme ça, pensez à un animal...


Votre choix ? Un chien ?  Un chat ? Un hamster ? Un perroquet ? Une mouffette ?

Probablement pas la dernière !  Et bien moi j'y pense depuis quelques heures. J'ai vécu récemment l'Expérience avec un grand E. Pas moi précisément, mais mon grand danois a fait la rencontre de cette petite bête noire et blanche.

Bon ok je ne suis pas le premier à qui ça arrive, mais moi c'était ma première fois ! On se sent démuni croyez-moi et encore plus quand il est 1h20 du matin et qu'il fait -6 !  Ce liquide, fraîchement expulsé, croyez-moi ne sent pas ce que nous sentons habituellement d'une bête puante, ça sent l'huile presque !  Le drôle dans tout ça, c'est que ma pauvre Mika n'a sûrement pas compris ce qui se passait vraiment, puisqu'elle restait près de la moufette voulant probablement jouer avec elle... Mauvaise idée !

Après quelques minutes de réflexion et à maugréer après cet animal tant détesté, je prends la décision de la rentrer dans la maison pour l'amener à la salle de bain pour un nettoyage en règle.  Bon ok jusque là rien de bien particulier, sauf que rappelez-vous il est rendu environ 1h30 du matin, tout le monde dort dans la maison... les chambres sont au deuxième étage et la salle de bain... aussi !  Après avoir lutté contre ma chienne format géant (je vous rappelle que c'est un danois de 150 lbs) elle se retrouve dans le bain, mais là, on fait quoi pour nettoyer ça ? Jus de tomate ?  Je l'ai entendu si souvent que j'étais près à l'essayer, sauf que, pas de jus de tomate dans toute la maison.  Internet et son ami Google m'ont donné un coup de pouce (ma femme aussi que j'ai dû réveiller par le fait même).

Recette trouvée ? Peroxyde d'hydrogène 3%, savon à vaisselle et bicarbonate de soude (communément appelé de la "p'tite vache") Merci pour la recette Google, mais j'ai pas de Peroxyde chez moi.  Donc on a fait la recette avec que deux ingrédients.  Résultat quand même positif je vous dirais.  Presqu'une heure plus tard, travail terminé ! Ouff ! Mais l'odeur elle ? Ohhhh, ahhhhh, yarkkkk, c'était incroyable comment ça puait ! Vous pouvez sûrement vous l'imaginer.  Febreeze, fenêtres ouvertes, échangeur d'air au max.... faut se rendormir. 

Le lendemain (ou à peine quelques heures plus tard) j'espérais que ce ne soit qu'un mauvais rêve, mais non, tout était bel et bien réel. 

Google a encore été notre allié pour faire disparaître l'odeur.  Vinaigre bouilli dans une éponge qu'on laisse sécher un peu partout dans la maison. Encore là, j'en doutais, mais je l'avoue ça fonctionne !  

Bref, une nuit d'enfer et d'horreur avant le 31 octobre je vous dirais ! Et hier nous donnions une deuxième douche à ma géante de 150 lbs mais cette fois-ci avec la bonne recette.  Nous y sommes arrivés, tout est presque revenu dans l'ordre je vous dirais mais ouf que je ne souhaite ça à personne et à aucun animal sur cette terre !  

La prochaine fois que je sors ma chienne en pleine nuit comme ça, la laisse sera de mise et pas loin de la maison ! 

Salut vilaine mouffette, je te souhaite que du malheur !
 





COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:





AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Ghislain Demers >>



Marie-Josée Demers

lundi, 5 novembre 2018

Geneviève De Sousa

jeudi, 8 novembre 2018

Sylvain Morin

lundi, 12 novembre 2018

Ghislain Demers

lundi, 12 novembre 2018