Cégep en spectacle

mardi, 20 mars 2018


Re-salut vous autres !


Dernièrement j'ai eu la chance d'être juge dans un concours de musique/humour pour une 4e fois de ma jeune carrière.  À chaque fois, je suis impressionné par le talent et la passion que je vois sur scène.  

Cégep en spectacle c'est:

Un concours qui se déroule en trois étapes, chacune visant à favoriser l'engagement et la participation des étudiantes et des étudiants dans tous les domaines du spectacle, que ce soit l'accueil, la recherche de commandites, les communications, la technique, la logistique, etc.

La finale locale se déroule à l'intérieur de chacun des collèges membres; le jury sélectionne un numéro gagnant pour la finale régionale.

La finale régionale se déroule à l'intérieur de chacune des cinq régions et regroupe les gagnantes et les gagnants locaux; deux numéros gagnants sont sélectionnés pour la finale nationale (provinciale).

La finale nationale se déroule chaque année dans une région différente et regroupe dix gagnantes et gagnants régionaux; trois numéros gagnants sont choisis par les membres du jury.

Les objectifs : •Promouvoir les arts de la scène; •Promouvoir l 'usage de la langue française; •Offrir la possibilité aux étudiantes et étudiants du collégial de prendre contact avec les différents métiers reliés au monde du spectacle.

Tout ça se déroulait samedi le 17 mars dernier, j'étais attendu en tant que l'un des 26 juges de la Finale Régionale de Cégep en spectacle.  Mon travail à la radio m'amène à côtoyer des artistes qui en ont à donner !  Dans la région de Lanaudière, un certain groupe, les Bémoles a fait écarquiller bien des yeux et des oreilles, quel talent, quelle belle folie sur scène ! Ces derniers ont remporté la demi-finale, mais n'ont malheureusement pas pu passer à l'étape suivante, c'est à dire se rendre à la finale nationale qui aura lieu à Trois-Rivières le 28 avril prochain.  

Ce genre de concours n'offre pas seulement des spectacles de musique mais aussi de l'humour.  BRAVO grand de même à Mégan Brouillard de St-Hyacinthe qui a bien fait rire la salle, et croyez-moi, je vous dis, retenez ce nom, elle saura trouver sa niche dans la grande famille des humoristes québécois !

Les autres gagnants, La théorie des cordes, de Drummondville m'a bien surpris aussi !  Un gars, une fille qui jouent de la guitare sur scène, pas de paroles, pas de bla bla, juste de la guitare, une accoustique et une électrique... je me disais que ... et finalement non ! Ce fût vraiment bon à écouter, j'en aurais pris encore, mais la limite de temps voulait que j'ai dû m'en tenir à ça, mais wow ! Pas d'autre qualificatif ! 

Ce qu'il faut retenir de cette belle soirée, c'est aussi les 9 autres prestations qui selon moi sont aussi gagnantes.  L'expérience et la visibilité qu'ils sont allés chercher va leur servir dans le futur, c'est certain.

Le mot de la fin ? Être juge dans un concours d'une telle envergure, ce n'est pas facile !  Voici comment il fallait juger les candidats:
Les prestations artistiques sont évaluées, sur 100 points, par un jury soumis aux critères suivants :

/30 Originalité : Capacité de surprendre le spectateur, capacité de personnaliser le numéro présenté
/30 Présence sur scène : Aisance dans l’utilisation de l’espace scénique – Rapport avec le public – Magnétisme
/40 Talent : Maîtrise de l’ensemble des éléments d’un art permettant de déceler un talent certain

J'ose espérer que ceux qui n'ont pas gagné aux yeux des juges gagneront d'autres adeptes et continueront à faire grandir leur talent, parce qu'il y en a du talent au Québec ! 









COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:




AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Ghislain Demers >>



Marie-Josée Demers

lundi, 16 avril 2018

Geneviève De Sousa

mardi, 10 avril 2018

Sylvain Morin

mercredi, 11 avril 2018

Ghislain Demers

lundi, 16 avril 2018