Pas capable de ne pas les aimer!

lundi, 17 septembre 2018


Je me fais prendre à chaque fois. 

À chaque fois que le Canadien échange ou perd un joueur que j'aime. À chaque fois que l'organisation congédie un entraîneur que j'admire.
À chaque fois je me dis, cette fois, c'est la fois de trop. Ils viennent de me perdre.
J'ai passé l'été à dire et redire que je n'aimais plus cette équipe. 
Pacioretty, Galchenyuk, Radulov, Subban, Markov, Emelin, Therrien, je les aimais tous. 
Comme j'aimais avant eux Brandon Prust, Vincent Damphousse, Patrick Roy, Guy Carbonneau...
Le CH m'a brisé le coeur plus d'une fois depuis 25 ans!
Mais à chaque fois, je reviens...je m'attache aux nouveaux...je crois les belles paroles de la direction...
Bien sûr je n'écoute plus tous les matchs. J'en rate même de plus en plus.
Je ne vais pratiquement plus au Centre Bell.
Mais quand septembre arrive...Quand les Blancs affrontent les Rouges dans un match intra-équipe...Quand les joueurs réapparaissent tous les soirs dans mon bulletin de nouvelles sportives...
Le CH qui a été affreusement mauvais l'an dernier et qui a un immense besoin de marqueurs viens de se débarrasser de Pacioretty et de Galchenyuk.
Carey Price viens de connaitre sa pire saison.
Shea Weber est blessé.
Et pourtant... 
Le Canadien dispute son premier match hors-concours ce soir...Le match débute à 19h30. Je vais être devant ma télé à 18h30...pour l'avant-match!       
Certains soirs je suis capable de les haïr...Mais je ne suis pas capable de ne pas les aimer!!
Sylvain Morin
    





COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:





AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Sylvain Morin >>



Marie-Josée Demers

mardi, 9 octobre 2018

Geneviève De Sousa

jeudi, 11 octobre 2018

Sylvain Morin

lundi, 15 octobre 2018

Ghislain Demers

mercredi, 3 octobre 2018