Je suis dépendant affectif (sportivement)!

lundi, 6 mars 2017


Je m'attache trop facilement docteur! Quand j'aime une fois j'aime pour toujours!


Mon amour pour le Canadien me fait peur!


Je les aime trop! Je les aime tous!


Je ferais un très mauvais directeur général. Alors que la plupart des amateurs voient l'heure limite des transactions arriver en souhaitant le plus grand nombre de transactions possibles, moi je prône toujours le statu quo.


Mes joueurs, je les aime. Je veux les garder.


Idem pour le coach.


Je ne voulais pas voir Michel Therrien partir, mais je suis déjà sous le charme de Claude Julien. Un ne pourrait pas être l'adjoint de l'autre?


Je trippe sur la garnotte à Weber, mais je m'ennuie de P.K.


Je sens que je vais aimer le jeune Brandon Davidson, mais ça me fait de la peine de voir David Desharnais quitter.


Je trouvais ça plate de voir Scott Gomez se faire ridiculiser, Patrice Brisebois se faire huer.


Quand le coach Mario s'est chicané avec le roi Patrick, j'aurais voulu qu'on trouve une façon de les garder tous les deux.


Quand le CH joue, j'ai mon (vieux) chandail de Brandon Prust sur le dos, je m'élance de toutes mes forces avec Weber  et je bois de l'eau en même temps que Pacioretty. C'est tout juste si je ne crache pas dans mon salon!


Depuis que je me lève aux petites heures du matin, je fais même une petite sieste l'après-midi en même temps que les joueurs.


Tout ça pour vous dire que je suis bien heureux des nouvelles acquisitions de Marc Bergevin. Dès son premier match, j'ai été renversé (comme bien des joueurs des Rangers) par le mélange de vitesse, de fougue et de robustesse qu'apporte Andreas Martinsen. J'ai aussi apprécié le calme de Jordie Benn dans son territoire et l'efficacité de Steve Ott au cercle des mises en jeu.


Je l'écrivais dans ce blogue en début de saison, ça sent la coupe à Montréal!


Et aux sceptiques, je rappelle que j'étais un des seuls à avoir prédit la conquête de 1993...et celle de 1986.


Bon, c'est certain qu'en les choisissant à chaque année je finis par avoir raison de temps en temps...


Bonne fin de saison!


Sylvain Morin





COMMENTAIRES


- Il n'y a présentement aucun commentaire sur cet article -


Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:




AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Sylvain Morin >>



Marie-Josée Demers

lundi, 20 novembre 2017

Geneviève De Sousa

mardi, 7 novembre 2017

Sylvain Morin

mardi, 14 novembre 2017

Ghislain Demers

mardi, 7 novembre 2017