Et ben… c’est à mon tour !

jeudi, 12 mai 2016


Après avoir vu mon collègue et ami Fred Côté s’embarquer dans cette grande aventure qu'est celle d’avoir des enfants, et bien voilà que c’est mon tour. Oui, parfois, je dois avouer que je suis un peu craintive lorsque je vois ce cher Fred arriver au travail avec seulement quelques heures de sommeil dans le corps ou lorsqu’il se pointe avec son 8ième rhume de la saison, gracieuseté de la garderie, mais bon… Je ne peux plus faire marche arrière de toute façon.

Voici ma petite histoire. Mon chéri et moi sommes ensemble depuis près de 15 ans. Nous nous étions dit qu’un jour, probablement, lorsque l’appel se ferait sentir, nous aurions des enfants. Je savais depuis longtemps qu’il serait un père merveilleux.

Mais voilà que début trentaine, ledit appel ne s’était pas encore pointé le bout du nez pour moi... Comprenez-moi bien. J’aime les enfants. J’ai une complicité extraordinaire avec mon neveu et mes nièces. Je les aime plus que tout. J’adore également les enfants de mes amis. Ce n’est pas que je ne voulais pas d’enfants. Non, le problème n’était pas là….

Voyez-vous, je suis une personne qui se plaît énormément dans son confort et sa routine. À vrai dire, j’ai horreur du changement. La preuve : Je suis avec le même gars depuis 15 ans (Il est extraordinaire et nous sommes complices… Pourquoi changer une telle formule ?). Dans ma vie, je n’ai eu que deux voitures (les Toyota sont vraiment très fiables, que voulez-vous...), un seul travail à temps partiel pendant 6 ans (Bah… changer un travail au salaire minimum pour un autre…) et qu’un travail à temps plein, celui que j’occupe depuis maintenant 11 ans au M (Mais j’aime tellement ce job et mes collègues !). Vous voyez un peu le portrait ?

Lorsque mon chum m’a expliqué que, pour lui, l’appel était très fort et qu’il en désirait vraiment, je me suis trouvée devant un choix. Mon copain, je l’aime. Plus que tout. Et lui aussi. Aucune chance qu’on se quitte pour ça. Mais en même temps, je devais prendre la décision la plus importante de toute ma vie. Me lancer dans le vide et bouleverser complètement ma routine ou refuser le changement et possiblement avoir l’impression d’être passée à côté de quelque chose de merveilleux…

Et donc, voilà ! À 32 ans, je me suis lancée dans le vide, pleine d’insécurités, en me disant : c’est maintenant ou jamais ! Je sais que certaines femmes ont des enfants bien plus tard que moi, mais dans mon cas, j’étais à la croisée des chemins. Un sentiment qui est propre à chacune, vous en conviendrez.

Maintenant que la décision était prise et assumée, il m’était évident que j’allais tomber enceinte rapidement. Et bien non… La vie ne fonctionne pas ainsi. 9 mois ont passé avant d’enfin voir les fameuses deux barres sur le petit bâton. Mais au fond, chaque mois de déception me permettait de confirmer ma décision… Je voulais être maman. Je voulais vivre cette expérience avec mon chéri.

Me voilà maintenant à 21 semaines en sachant depuis aujourd'hui seulement que j’attends un petit garçon et aimant déjà tellement cette petite vie qui grandit en moi et que je sens de plus en plus bouger.

Et pour la routine… Ben elle a déjà changé. Pas de vin, plus de fatigue, des nausées qui contrôlent mon alimentation, de l’insomnie causée pas de l’inconfort dû à mon corps qui change. Et je sais que je n’ai pas fini ! Mais j’oublie trop souvent qu’au fond, j’ai cette capacité à m’adapter dans la vie, comme tout être humain. Je dois me faire un peu plus confiance.

Donc voilà pour ma petite histoire. C’est certainement l’un des blogues les plus personnels que j’ai écrit à ce jour, mais je suis heureuse de pouvoir partager cette belle aventure avec vous. Et finalement, le changement… Ce n’est pas si mal que ça ;)





COMMENTAIRES


guilbert loic |
felicitations!!!
vendredi, 13 mai 2016

Geneviève |
Merci Loïc !! :)
lundi, 16 mai 2016

Alain Dufresne |
Bravo Geneviève! Tu vas vivre les plus beaux moments de ta vie! Tu vas devenir une millionnaire de la vie! Je me considère un double millionnaire de la vie! Je suis papa 2x! :) Encore Bravo! Alain Dufresne
mardi, 24 mai 2016

Geneviève |
Merci beaucoup Alain !!!
jeudi, 26 mai 2016

Votre commentaire:


Votre adresse courriel: Votre nom:

Code de protection:




AUTRES ARTICLES


Tous les articles du blogue de Geneviève De Sousa >>



Marie-Josée Demers

lundi, 18 septembre 2017

Geneviève De Sousa

mardi, 12 septembre 2017

Sylvain Morin

dimanche, 24 septembre 2017

Ghislain Demers

samedi, 16 septembre 2017